Qu’entend-t-on par serveur virtuel ?

Published on by Cloudy

De plus en plus d’entreprises, toutes envergures confondues, se tournent vers la virtualisation des serveurs pour alléger leur parc informatique et déléguer une partie de leurs fonctions à des prestataires externes. Communément appelé infogérance, ce recours est celé par un contrat avec un consultant. La notion de serveur virtuel ou de serveur dédié revient couramment dans ce contexte. Les deux concepts sont relativement similaires malgré quelques points de différence. On parle également de serveur dédié virtuel, de VPS (Virtual Private Server) ou encore de VDS (Virtual Dedicated Server) Le serveur dédié se trouve dans des locaux spécialement aménagés, appelés datacenters. Hautement sécurisés, ces bâtiments sont conçus pour protéger les serveurs des incendies et d’autres catastrophes. Voici quelques exemples : https://express.ikoula.com/serveur-dedie

Le principe du serveur virtuel consiste à fractionner un serveur en plusieurs serveurs virtuels indépendants. Ces derniers sont proposés chacun comme serveur dédié pour le compte d’un client. Par définition, le serveur dédié peut être administré en ligne et le client l’a entièrement à sa disposition. Beaucoup d’entreprises optent pour un contrat de serveur entièrement dédié pour pouvoir tout gérer, ce qui n’est pas possible avec un serveur partiellement dédié. Leurs experts accèdent alors aux fichiers, aux applications et au système d’exploitation. Ainsi, l’administrateur gère et administre le serveur de manière indépendante. En termes de coût, le serveur dédié virtuel est plus cher qu’un serveur mutualisé, mais les fonctionnalités sont plus personnalisables. L’administrateur peut aussi travailler en toute autonomie. Si vous désirez en savoir plus sur les différents types de serveurs, rendez-vous sur cette page : http://www.ledman.ch/eti_nt/03serveurs.html

© amyma.lu

© amyma.lu

Published on Cloud et sécurité

Comment on this post