Les acteurs du Cloud computing

Published on by Cloudy

Les acteurs du Cloud computing

Le cloud computing est un marché qui intéresse de plus en plus de particuliers, bien qu’il soit avant tout destiné aux professionnels. Pour rappel, le cloud computing est l’utilisation de serveurs distants qui servent à traiter ou à stocker les informations transmises par les usagers. L’accès au cloud computing se fait via un navigateur web quelconque. Ce système permet aux usagers de sauvegarder leurs données et de travailler sur un projet depuis n’importe quel ordinateur. Il n’est cependant pas apprécié pour certains aspects de sa politique de gestion.

Le cloud computing : zoom sur les acteurs

Le cloud computing est un secteur en devenir. Tous les analystes en informatique estiment que ce marché est voué à la croissance, bien que ce développement soit poussé par la pression financière subie par les entreprises. Le cloud computing occupe une position dominante, dans la mesure où tous les secteurs y ont recours.

Un marché constamment en hausse

Au cours des 5 années à venir, le cloud computing génèrera un chiffre d’affaires qui se situe à hauteur de 5 milliards de dollars. Ce chiffre est commensurable, mais excessivement optimiste. Les analystes sont cependant convaincus que cette somme sera atteinte à l’orée de 2019. Il faut rappeler qu’entre 2009 et 2014, le chiffre engendré par le marché du cloud fut 4 fois supérieur aux prévisions. A ce rythme, les services connaîtront une croissance de 16.6 % par an, ce qui n’est pas rien. Cette forte croissance devrait d’emblée profiter aux entreprises dont les activités sont orientées dans la gestion des relations clients, de l’ERP, de l’e-commerce, de l’entreprise quel que soit le secteur dans lequel elle évolue.

Toutes les catégories d’acteurs seront présentées ci-après

  • L’IAAS ou infrastructure as a service

L’IAAS regroupe toutes les sociétés qui mettent à la disposition du marché les ressources d’infrastructures mutualisées et localisées dans les centres de bases de données distants. Les firmes les plus connues de cette catégorie ne sont autres qu’Amazon web service, IBM et le géant Orange. Les opérateurs en télécommunications et en réseaux commencent à s’accaparer une partie de ce marché, en proposant des solutions d’accès aux usagers. Ce secteur du segment devrait beaucoup intéresser les particuliers.

  • Le PAAS ou plateforme as a service

Le PAAS regroupe les entreprises qui se spécialisent dans le middleware et les plateformes de développement en mode cloud. Les PAAS les plus connus sont Google ou Microsoft. Généralement, la plateforme est hébergée et testée ou proposée dans un environnement de production. Ce segment du cloud est plus complet, bien qu’il soit parmi les derniers conçus par les développeurs.

  • Le SAAS ou software as a service

Le SAAS regroupe tous les créateurs et éditeurs de logiciels pour cloud. Il faut noter que le SAAS génère près de 80 % des revenus de l’univers cloud. Ce segment du cloud cible toutes les entreprises, peu importe leur taille, et aussi les particuliers. Son efficacité n’est plus à prouver, notamment dans la GRH, la gestion financière, la gestion des achats et les campagnes par e-mailing.

Les réels enjeux du cloud

Le cloud est un outil qui devrait intéresser tout développeur de logiciel. Il apparaît même comme un levier qui devrait remettre à flot leur stratégie de marketing et communicationnelle. Les développeurs auront l’opportunité de proposer les articles à des prix plus compétitifs, notamment pour la tarification à l’abonnement. Bien entendu, le cloud computing n’en est encore qu’à ses débuts, le parfait service est encore en cours de construction. Les développeurs ont encore le temps d’enrichir l’offre et l’adapter à chaque secteur, chaque métier afin que tout le monde en sorte satisfait.

Source de l'article : http://www.cegid.fr/le-cloud-computing-3-le-marche-et-les-acteurs/r1-3583.aspx

Published on Le Cloud